Actions
  • Mes flux d'information
Réservation en ligne

Créer un compte ou se connecter

  Aucun produit pour le moment

Dépôt d'ordonnance

Envoyez-nous votre ordonnance

NOTRE PHARMACIE

Pharmacie Caze
2, avenue Pasteur
19400 Argentat
Tél: 05 55 28 00 10
Fax: 05 55 28 93 00
Horaires d'ouverture
Horaires AM PM
Lundi* 8h30 12h30 13h45 19h30
Mardi 8h30 12h30 13h45 19h15
Mercredi 8h30 12h30 13h45 19h15
Jeudi 8h30 12h30 13h45 19h15
Vendredi 8h30 12h30 13h45 19h15
Samedi 8h30 12h30 14h 18h
Dimanche Fermée

*Si garde, 1 lundi de garde par mois
Livraisons à Domicile


Agrandir le plan

Vous êtes dans :

Généralistes
Allociné
Le Figaro 
Le Monde à la une
Le nouvel Obs
Libération
Ouest France
Sciences et avenir
Santé
Cespharm
Cespharm Actualité
Cespharm Catalogue
INVS
INVS Événement 
INVS Points épidémiologiques
INVS Tout le site
Le Monde Santé
Santé Publique France
Sentinelles Jussieu
Sport
L'Equipe
Moto verte

Enquête sur l'intérêt des pharmaciens d'officine pour le TROD VIH/VHB/VHC

L'insuffisance du dépistage répété VIH/VHC/VHB en France et le retard au diagnostic sont des facteurs majeurs dans le maintien de l'épidémie. Les pharmaciens d'officine ont un rôle essentiel de premier recours et sont ainsi identifiés parmi les acteurs du dépistage par TROD des infections à VIH/VHC/VHB pouvant contribuer à étendre cette offre. Le dépistage précoce, le lien rapide aux soins et aux traitements permettent de guérir (infection à VHC) ou de contrôler l'infection (VIH, VHB) et de réduire ainsi les transmissions secondaires.

Pharmaciens d'officine, vous êtes invités à participer à cette brève enquête anonyme jusqu'au 28 février, en cliquant sur ce lien.

TROD angine - programme de formation

Remise du Prix du Cespharm : l'éducation thérapeutique mise à l'honneur

Chaque année, le Prix du Cespharm met à l'honneur un jeune pharmacien qui, par ses travaux ou publications, a contribué à développer la prévention, l'éducation sanitaire ou l'éducation thérapeutique (ETP)en France.

Le Prix 2019 (officiellement remis le 18 février 2020 dans les locaux de l'Ordre national des pharmaciens) a été décerné à Edouard Fougère, pharmacien d'officine, afin d'encourager le développement de son action en zone rurale, centrée sur une problématique majeure de santé publique : le diabète de type 2 chez les personnes âgées.

Pour ces patients et leurs aidants, le lauréat a conçu, organisé et évalué des « ateliers flash » d'ETP, à Issoudun (région Centre-Val-de-Loire). Une équipe pluridisciplinaire de professionnels de santé ainsi que des associations de patients ont pris part à cette action, permettant de renforcer les connaissances et compétences des patients sur divers aspects de leur pathologie. Le format « flash » et la localisation de ces ateliers de proximité pallient aux difficultés d'accès de la population cible aux réseaux d'ETP : isolement géographique et mobilité réduite des sujets âgés.

 « Le projet d'Edouard Fougère montre l'intérêt de l'union des professionnels de santé universitaires, hospitaliers et libéraux autour d'une même cause. Son action insiste sur l'intégration des connaissances et expériences de chacun pour les mettre au service de la prévention et de l'éducation thérapeutique, vocations premières du Cespharm. Elle met également en avant le travail du pharmacien d'officine et son rôle d'acteur de santé publique. », déclare Pascal Casaurang, Conseiller ordinal référent du Cespharm. 

TROD angine - fiche mémo médecin

Contraception : un outil pour informer et favoriser le dialogue

 
Favoriser le dialogue entre les femmes et les professionnels de santé dans le cadre de la contraception. Tel est l'un des objectifs du questionnaire « Quelle contraception me convient le mieux ? » fraîchement mis à disposition par l'agence Santé publique France. Le lancement de cet outil s'inscrit dans le cadre de la « Stratégie nationale de santé sexuelle » via le programme « Santé sexuelle » de Santé publique France.
 

Une information personnalisée

Celui-ci offre également aux femmes une information personnalisée sur l'adéquation des méthodes de contraception existantes avec leurs attentes.

Une fois le questionnaire complété, le résultat prend la forme d'un classement des différents moyens de contraception en trois catégories : « les plus adaptés », « les possibles » et « les contre-indiqués probables ». Sont par ailleurs mentionnés les avantages et les inconvénients de chaque contraceptif et un renvoi vers la fiche détaillée de choisirsacontraception.fr en lien avec ledit contraceptif est mis en avant. Le fichier de résultat est téléchargeable et imprimable par l'utilisatrice. Ce support peut ensuite aider à engager le dialogue lors de la consultation.

Santé publique France annonce travailler en complément à l'élaboration d'un questionnaire adapté aux hommes.
 

Un outil validé

Pour développer ce questionnaire, Santé publique France s'est appuyé sur les dernières recommandations de la HAS et des sociétés savantes prescriptrices. La pertinence de l'outil et sa qualité scientifique ont été validées par un groupe réunissant sages-femmes, gynécologues, pharmaciens, médecins généralistes et représentants associatifs. Un panel de plus de 2600 femmes a par ailleurs testé et plébiscité l'outil en amont de sa publication (95 % se sentant concernées par l'outil, plus de 97 % le trouvant compréhensible, facile à remplir et utile).

TROD angine : mise à disposition d'outils pour accompagner le pharmacien

Par l'arrêté du 1er août 2016 , les pharmaciens d'officine sont autorisés à réaliser un test oro-pharyngé d'orientation diagnostique (TROD) angine.

Deux situations sont envisagées :
 
un patient se présente spontanément à l'officine pour un mal de gorge, sans consultation médicale préalable ;
 
le médecin prescrit un antibiotique et indique sur l'ordonnance que sa délivrance se fera uniquement si le test pratiqué par le pharmacien est positif. Des textes complémentaires sont cependant toujours attendus pour une mise en oeuvre dans ce second cas.
 

Des outils d'information et de communication

Pour accompagner les pharmaciens, 8 documents ont été rédigés par un groupe de travail piloté par le Ministère des Solidarités et de la Santé, dont fait partie l'Ordre national des pharmaciens. Ils sont à votre disposition via le Cespharm :

Coronavirus : recommandations pour les professionnels de santé

A cet effet, il est demandé aux professionnels de santé prenant en charge un patient suspect d'infection par le Covid-19 (nouvelle appellation du 2019-nCoV) de prendre contact avec le Samu-Centre 15 pour analyse et mise en place des premières mesures de prise en charge. Il est recommandé de ne pas orienter le patient suspect d'emblée vers les structures d'accueil des urgences afin d'éviter le contact avec d'autres patients. 
Consulter la définition de cas et la conduite à tenir sur le site de Santé publique France (colonne de droite).

Concernant les laboratoires de biologie médicale, le Conseil Central de la section G de l'Ordre des pharmaciens, représentant les pharmaciens biologistes, invite les biologistes médicaux à prendre connaissance des recommandations générales que la Section Biologie Clinique de la Fédération Internationale de Pharmacie (FIP) ainsi que l'OMS proposent pour les pharmaciens et les biologistes médicaux.

Par ailleurs, le ministère des Solidarités et de la Santé met à disposition des informations mises à jour régulièrement sur son site.

TROD angine - brochure patient

TROD angine - affiche

Vous avez un rhume : que faire ? - brochure

Vasoconstricteurs oraux - fiche d'aide à la dispensation

Semaine nationale de prévention du diabète

Mois de mobilisation contre le cancer colorectal

TROD angine - procédure qualité

TROD angine - fiche mémo pharmacien

TROD angine - argumentaire

TROD angine - arbre décisionnel

Nutrition et cancers : Alimentation, consommation d'alcool, activité physique et poids - brochure

Campagne de vaccination antigrippale : prolongation jusqu'au 29 février 2020

Les dernières données de surveillance épidémiologique montrent que l'épidémie de grippe saisonnière touche désormais toutes les régions de France métropolitaine (excepté la Normandie en phase pré-épidémique) et les Antilles. Le pic épidémique devrait être atteint d'ici 4 à 5 semaines.

Dans ce contexte, l'Assurance maladie et la Direction générale de la santé prolongent la durée de validité des bons de prise en charge du vaccin antigrippal jusqu'au 29 février 2020, qui marquera la fin de la campagne.

Le délai de protection étant d'environ 15 jours, il est encore temps pour les personnes à risque de grippe grave de se faire vacciner. Rappelons que la vaccination antigrippale est particulièrement recommandée chez :

- les sujets âgés de 65 ans et plus,

- les personnes souffrant de certaines pathologies chroniques,

- les femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse,

- les personnes obèses ayant un IMC égal ou supérieur à 40 kg/m2.

A noter : les dispositions techniques nécessaires à la poursuite de la campagne ont été prises. Il n'y aura donc pas de rejet de facturation des vaccinations réalisées jusqu'au 29 février 2020.

 

Nouveau coronavirus : recommandations sur le port du masque

Le port de ce type de masque par la population non malade afin d'éviter d'attraper la maladie ne fait pas partie des mesures barrières recommandées et son efficacité n'est pas démontrée.

Les professionnels de santé en contact étroit avec les malades pour les soins disposent d'équipements de protection spécifiques.
 
Les recommandations détaillées du ministère chargé de la Santé sont disponibles en ligne : « Repérer et prendre en charge un patient suspect d'infection à nouveau Coronavirus 2019 ».